CHEVALJAK - Le site perso de Jacques Chevalier
Le blog de Chevaljak

Les rats anglais quittent le navire Europe

Dans un référendum comme celui proposé aux Anglais hier, c'est une majorité du petit peuple qui s'exprime et hier le taux de participation a atteint 72 %, ce qui par rapport à d'autres consultations un peu du même genre, je pense à la Grèce en Juillet 2015, est beaucoup plus représentatif, je crois me souvenir qu'à peine un peu plus de 50 % des grecs s'étaient exprimés. Considérant que le 1 % d'hyper riches a voté tant là qu'en Angleterre le reste de l'électorat va de la classe moyenne aux "pauvres", ce serait bien de tracer un tableau à ce sujet... 
Bon, donc les Anglais ont choisi la sortie de l'Europe à 52 % des 72 % des votants, c'est clair et net et ne se discute pas, du moins quand on accorde une valeur de référence aux élections et autres choix dits "démocratiques".
Le stuut dans ce référendum d'hier était qu'il fallait choisir, si j'ai bien compris, entre la peste et le choléra, entre un libéralisme nationaliste et un libéralisme européen. J'ai cru comprendre qu'être à gauche signifiait rester dans la CEE.
Je suis con sans doute mais depuis que la Belgique vit sous le giron européen le petit peuple dont je fais partie comme plupart de mes amis, voit ce qu'il touche et ses acquis sociaux fondre au soleil. 
On a des gouvernements qui s'alignent sur les décisions de la commission européenne, ces technocrates achetés par les lobbyistes, en nombre à Bruxelles. 
Di Rupo a beau saigner du coeur il n'en n'a pas moins encouragé et voté avec tous ses parlementaires, avec la droite, dont bien sûr les libéraux (même dans l'opposition) le sinistre TSCG.
Mes amis savent combien nous nous sommes battus contre ce traité de misère près d'une année à Namur et Bruxelles en tant que militants de la Fédération des Résistances, avec Constituante.be avec quelques partis de la gauche radicale dont le PTB et le MG...
Ce truc nous livre pieds et poings liés à toutes les excentricités des capitaliste d'Europe et d'ailleurs, je pense aux USA via le TTIP.
On ne nous consulte même pas alors qu'on le fait en Angleterre, en Grèce... Nous, nous devons toujours tout accepter, mêmes les pires merdes ! N'est-il Monsieur Chastel, président du MR vu à RTBF ce jeudi soir, signalant que son parti n'est pas tout seul au gouvernail et qu'il faut bien tenir compte des avis de ceux encore plus à droite qu'eux...Rappelant aussi que les mesures contre les chômeurs et sur l'allongement de l'âge de la retraite étaient de "fabrication PS", qu'ils (les libéraux) se sont empressés d'appliquer en les aggravant encore, trop contents de bénéficier de dossiers pré-mâchés !
Je ne sais donc pas si les Anglais ont fait un bon ou un mauvais choix, et de toutes manières, ce choix leur appartient et il doit être respecté, j'espère qu'un jour on proposera aux Belges de dire oui ou non aux mesures et postulats de régime qui les concernent, à condition que les questions ne soient pas pipées bien sûr et que les "vainqueurs" tiennent au moins leurs promesses, ne mentent plus comme l'a fait le MR sur l'index et l'âge des pensions comme sur la TVA sur l'électricité.
Bon je vais encore me faire flinguer mais comme je suis sans doute aussi un "maverick" dans mon genre, plus terre à terre certainement...je m'en bats les c... (ouille çà fait mal !).

0 commentaires pour Les rats anglais quittent le navire Europe:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint