CHEVALJAK - Le site perso de Jacques Chevalier
Le blog de Chevaljak

Arrétons de rêver !

Le capitalisme ne va pas mourir d’un coup de baguette magique, il n’aura ni infarctus ni conséquence fatale de sa longue et pénible maladie (pour ses victimes surtout) avant longtemps.
Même si, de par notre nature, nous aimons à citer des exemples et autres modèles alternatifs qui ont existé, existent ou même naissent, même si nous pouvons nous réjouïr de Marinaleda ou des majorités de “gauche” à Grenoble ou Barcelone, même si tout n’est pas noir, même si le fascisme est partout, mais relativement, combattu dans les effets de ses résurgences, il est clair que nous sommes fort loin de 1968 pour citer une année charnière adulée par certains.
Il est clair que vaincre le capitalisme est plus de l’ordre de l’utopie qu’il y a quelques décennies, et que celle-ci est plus forte encore dans notre pays, la Belgique. Il faut hélas se rendre compte de ce que l’on appelle “le rapport de forces”. Celui-ci est malbarre pour les petites gens, je préfère cette appellation à la grosse fourchette des “99 %” qui n’est pas juste à mon avis. Oui il y a les riches, beaucoup quand même, belges comme étrangers, ici et ailleurs mais influents ici en ce qui nous concerne, il y a aussi leurs nervis et autres soutiens politiques à commencer par les libéraux MR et homologues flamands, NVA, et autres fachots en tous genres... tout l’un dans l’autre c’est plus que 1 %.
Les petites gens donc, qu’ils soient salariés ou non, petits indépendants croulant sous la paperasse, cols bleus comme blancs avec des revenus d’en dessous du RIS jusqu’à même jusque 4 fois celui-ci pour les plus aisés (ça fait 3000 euros/mois) qu’ont-ils à leur disposition pour se battre ? Qui va les défendre et aller chercher le pognon là où il est et que tout le monde sait où mais qu’on n’ose pas parce que on n’a jamais osé ?
Est-ce que les petites gens en Belgique sont encore capables de lire et comprendre la devise de leur pays ? Est-ce qu’ils pourraient ne fut-ce qu’une fois dans leur vie au même moment cesser d’envier, ou de cracher sur, leurs voisins, de palier, de rue, dans la ville, les régions, l’ensemble du pays, les jeunes, les vieux, les étrangers... ?
Et ces petites gens quand ils s’affirment “de gauche”, votant les yeux fermés pour le PS sans rien contrôler des actes de leurs élus sinon au coup par coup pour se rappeler à leur souvenir pour un piston quelconque, votant vert car c’est toujours, mais nul ne sait comment au juste, une autre façon de faire de la politique ou votant pour une des chapelles de la gauche nouvellement dite “radicale” parce que “extrême” c’etait assimilé à la citation “les extrêmes” finissent par se rejoindre aussi vrai que la terre est ronde”. Elle est ronde effectivement !
Ne pas oublier les anars et autres microcosmes bruyants et le peuple, pas celui de Modrikammen, est situé sur l’échiquier, en ordre de bataille type “Stratégo”, il y a GO dans ce jeu, comme c’est bizarre? Vous avez dit “bizarre” ?
Depuis les élections du 25 mai 14, les petites gens sont représentés, petitement certes, par 2 députés PTB-GO au fédéral, 2 au régional Wallon et 4 à la région Bruxelloise, c’est très bien ! J’y ajoute un élu écologiste différent à l’Europe et enfin, même si c’est microscopique, les petites gens peuvent entrer par ces intermédiaires là où se prennent (une petite partie) des décisions qui les concernent.
S’il n’y avait pas eu toutes ces exclusives, exclusions... au moment du lancement (et avant surtout en coulisses) de GO (Gauche d’Ouverture et non “Go ! On y va !”) en alliance avec le PTB, si ce parti avait joué franc jeu et avait ouvert effectivement il est plus que certains qu’il n’y aurait pas eu de déperditions de voix et peut-être des élus de la gauche radicale en plus, des élus PTB en plus ! A Charleroi s’il n’y avait pas eu (grâce à l’alliance GO) les voix du PC et de la LCR notre ami Marco Van Hees n’aurait pas été élu au fédéral. Il faut bien rappeler cela.
C’est pourquoi je le dis, je me répète, il faut savoir mettre ses préjugés et autres vieilles haines stériles aux poubelles de l’histoire et tous ensemble s’unir et, puisque le PTB-GO existe (du moins c’est sous cette étiquette que siègent les parlementaires élus en mai 14, il faut tous nous mettre dans le GO (ou même au PTB pourquoi-pas) pour les prochaines échéances électorales et après.
C’est pourquoi j’ai décidé de partager le plus souvent possible sur ma page Facebook des publication de Raoul et des autres élus des gens.
Ah je sens qu’on va encore me décerner plein de noms d’oiseaux, me considérer comme un idéaliste flou, un crypto machin, certains même me taxeront de complotiste ou encore de rouge-brun mais je m’en tape.
Et c’est pas encore çà qui nous délivrera du capitalisme, il faudra encore comprendre, je pense que même si on m’offre un fauteuil-relax pour mes cent ans ce sera toujours sous l’hégémonie capitaliste... Bon si on arrête de construire autour et en dehors du PTB des alternatives on ne fera pas progresser le schmilblic, c’est justement avec qu’il faut être, et tout de suite de façon durable.
Les soutenir c’est soutenir NOS parlementaires même si nous ne sommes pas de leur parti, même si nous ne sommes pas membres d’un parti. Perso, comme le dit un célèbre marchand de meuble liégeois, “je m’y engage !”

article écrit sur Facebook le 14 octobre 2015.

0 commentaires pour Arrétons de rêver !:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint